Alliance suisse des samaritains
Alliance suisse des samaritains
Martin-Disteli-Strasse 27
4601 Olten
Telefon 062 286 02 00
Fax 062 286 02 02
office@samariter.ch

Les membres d'honneur et les membres libres sont-ils aussi des membres actifs ?

Qui est membre actif d’une section de samaritains ?

Chaque année en complétant le formulaire du rapport annuel, les responsables des sections se demandent qui doit être considéré comme membre actif. La réponse à cette question se trouve dans les catégories de membres prévues par les statuts de la section.

Pour le formulaire de rapport annuel de l’ASS, les règles suivantes s’appliquent. Est considéré comme membre actif

  • la personne qui a adhéré à la section comme membre actif et qui a été admise comme tel, et qui n’a pas rejoint les membres passifs ;
  • la personne qui en qualité de membre actif remplit les conditions de membre libre, et qui n’a pas rejoint les membres passifs ;
  • le membre actif ou le membre libre qui a été désigné membre d’honneur tout en restant membre actif ou membre libre, c’est-à-dire qui participe au moins aux assemblées de la section.

 

Ne pas laisser traîner les cas difficiles

Sur le plan du droit, la question de savoir qui est membre actif est claire. Mais dans la pratique, tout n’est pas toujours aussi simple. Dans de nombreuses sections, la liste des membres actifs comprend des personnes qui ne participent pratiquement à aucun exercice, qui sont toujours absentes lorsqu’il s’agit d’assurer un poste sanitaire ou d’organiser une manifestation et que l’on ne voit guère aux assemblées.

Les comités de section devraient faire le point une fois par an pour détecter d’éventuels « membres fantômes » et chercher le contact avec ces personnes. Dans le meilleur des cas, il est possible de motiver un membre à redevenir actif ; ou alors cette personne décidera de rejoindre les membres passifs, voire de quitter la section.

Quoi qu’il en soit, il est toujours plus favorable pour la section de clarifier les choses. Elle paiera moins de taxes (assurance, contribution à l’association cantonale, participation à la communication de l’ASS, etc.). En plus, cela règle une fois pour toutes les questions de type : « Faut-il équiper cette personne avec la nouvelle tenue de la section ? Faut-il lui décerner la médaille Henry Dunant ? ». En outre, les tâches liées à la gestion des membres s’en trouvent simplifiées (tenue de listes, envoi d’invitations, etc.).
Kurt Sutter, Eugen Kiener/cli

Statuts standards de l’ASS complets


Partenaires